Les vignes semi-larges pour diminuer les phytos !

 

Découvrez la technique des vignes semi-larges. Le principe ? Écarter les rangs pour favoriser le travail mécanique de la terre et diminuer la contagion des bio agresseurs.

 

Plus de vidéo agricoles chez notre partenaire : www.miamedia.fr

18 juin 2015 l’établissement de formation agricole AVIZE VITI CAMPUS organise pour
la seconde fois une journée spéciale Ecophyto. Le but, informer les étudiants et les

acteurs de la région des avancées du domaine viticole en matière de réduction des in-
trants. Conférences, ateliers pédagogiques, visites de parcelles, la journée réunit cette

année plus de 1000 visiteurs.

Cette journée a pour but d’informer les étudiants mais aussi le grand publiuc et les agri-
culteurs sur ce qui se fait sur le lycée, et notamment les expériences qui ont fonctionné.

Car depuis 2008, de nombreuses techniques innovantes ont été testées pour tenter de
diminuer les produits phytosanitaires sur l’exploitation. A l’heure actuelle, 10 hectares
sont cultivées en agriculture raisonnée, et un en agriculture biologique. Une parcelle

témoin sans traitement permet de tester l’efficacité d’une faible dose de produit phyto-
sanitaire. Conséquence après 7 années d’expérimentation, la plupart des parcelles sont

saines, et les rendements restent correctes.

C’est un succès relatif mais réel. Les rendements ont diminué, mais les vignes n’ont pas
été beaucoup plus impactées par les maladies. S’il y a eu de l’Oïdium sur certaines
parcelles, il a suffit d’un tri sur les récoltes.
Comme dans la plutpart des sites pilotes du plan Ecophyto, les résultats d’une diminution
des traitements sont plutôt encourageants. A l’heure actuelle, plus de X EPL (38 ?) font
partie du projet, et X ont réussi à supprimer complètement les produits phytosanitaires.


Depuis 7 ans que le projet est lancé, nous avons déjà un certain nombre de chiffres.
On peut dire qu’une diminution de 30% ne semble pas augmenter la prise de risque
pour l’agriculteur. Par ailleurs, même si cette diminution peut entraîner une diminution
du rendement à court terme, elle est largement bénéfique pour l’environnement à long
terme.
Le réseau «DEPHY Ferme» qui a vu le jour en 2009 vise à expérimenter des techniques
innovantes pour pallier l’action des prodiuts phytosanitaires. Elle réunit d’ors et déjà

plus de 1900 sites dans toute la France. En Champagne, le réseau est très actif et pro-
pose de nombreuses compte -rendus d’expériences.


Où en est le réseau DEPHY Ferme en Champagne. Il y a beaucoup d’engouement sur
le projet, en témoigne cette jouréne Ecophyto.
La journée Ecophyto est aussi l’occasion de présenter concrètement ces outils innovants

pour une conduite des vignes raisonnée. Parmi celles-ci, la technique des vignes semi-
large, qui permet de desherber mécaniquement les vignes sans aucun herbicide. Une

conférence est également consacrée aux techniques qui permettent d’optimiser la pul-
vérisation.

La maîtrise de la pulvérisation est fondammentale. Elle permet d’économiser des traite-
ments, et surtout d’éviter qu’ils tombent sur le sol et polluent les terres.

Les moyens sont nombreux pour diminuer la prise de risque due à la diminution des pro-
duits phytosanitaires. Encore faut-il les connaître. Un portail Web appelé ECOPHYTO-
PIC a donc été ouvert pour permettre aux agriculteurs de partager leurs découvertes.

Quant à la journée Ecophyto, elle se termine par l’inauguration du tracteur X, qui … ?
Le lycée AVIZE VITI CAMPUS n’en a pourtant pas terminé avec Ecophyto. Elle a en effet
décidé d’augmenter la surface Ecophyto de X (?) pour l’année prochaine, mais ça, c’est
une autre histoire…

  1. Synopsis Vignes Semi-larges

Érosion des sols, pollution de l’eau, bioagresseurs, la viticulture est aux premières lignes
des enjeux environnementaux modernes. Face au Mildiou et autres maladies de la vigne,
la logique du «tout préventif» a souvent prévalu, et permis de minimiser les risques pour
les viticulteurs. Mais l’évolution des conditions climatiques et la baisse de la biodiversité
nécessite une réponse plus globale et plus respectueuse des milieux de culture.


Problèmes environementaux sur l’exploitation, ou dans la région en général
Depuis 2010, l’établissement de formation professionnel agricole AVIZE VITI CAMPUS

met en place des projets innovants pour une conduite de la vigne écologiquement inten-
sive. Parmi ces nombreuses expérimentations, le système de la vigne Semi-large semble

particulièrement porter ses fruits.
TITRE DE LA VIDEO
Tout commence en 200X. X propose ce projet car il … A écrire : Qui propose le projet,
pourquoi , d’où vient-il ?


Nous avons choisi de lancer ce projet car …
Avant de mettre en place le système de Vignes Semi-larges, l’EPL AVIZE VITI détermine
un protocole précis, qui sera appliqué sur 14% du vignoble.Premier point, l’élévation
des têtes de souches de 20 cm. Celle-ci va permettre de desherber mécaniquement et

donc de ne plus utiliser d’herbicides sur les parcelles. Les interceps utilisés pour désher-
ber passent alors au plus près de la vigne, ce qui permet d’économiser du temps de

travail et jusqu’à 100 litres de carburant par hectare. Le travail réalisé est également
moins pénible pour l’opérateur.


C’est plus facile à faire et on dépense moins.

Second point, l’écartement des rangs. L’objectif : diminuer la sensibilité de la vigne aux
agresseurs en favorisant l’aération au sein de la plante. Les maladies se transmetteant

moins facilement d’un cep à l’autre, il sera possible de diminuer les traitements phytosa-
nitaires tout en maîtrisant la prise de risque.


La prise de risque est réelle, mais avec des techniques comme celle-la, on est moins

dans une «peur». Le esique ne nous maîtrise pas, c’est nous qui le maîtrisons.

Pour répondre aux contraintes de l’AOP Champagne, l’EPL a prévu d’optimiser la dis-
tance entre les vignes à 1m50. Conséquence, le petit matériel agricole interligne passe

plus facilement dans les rangs. Plus sécurisant pour le technicien, il est également moins
énergivore et moins couteux à l’achat.
ITW 5 : Technicien
On risque moins de casser un cep, ce qui est sécurisant.

Pour adapter l’esploitation au nouveau mode de culture de vigne Semi-large, l’établis-
sement s’est équipé de matériel adéquat. Des panneaux récupérateurs permettent de

recycler les traitements effectués sur la vigne, et ce juque’à 35%. Les phytosanitaires
ne tombent plus au sol, limitant la pollution des terres. Enfin, un physiocap permet de
réaliser des mesures précises et de valider ainsi la méthode de culture. Ce capteur mis
au point par le CIVC permet de dénombrer les sarments, leur diamètre et d’évaluer la
biomasse.

On a observé une nette augmentation de la biomasse, ce qui valide le projet.

Le système de la vigne Semi-large permet donc de réduire de 40% les indices de Fré-
quence de traitement à l’échelle d’une campagne, et favorise ainsi la biodiversité. Sur-
tout, cette méthode, bien que nécessitant un certain investissement au départ, s’avère

aussi rentable économiquement. En effet, si les rendements baissent de 25% environ, les

coûts liés au travail et la consommaion d’énergie fossile sont divisés par deux. La maî-
trise du risque et le recyclage permettant de dimuner les achats d’intrants et de phyto-
sanitaires, le système de culture Semi-large est viable économiquement, et plus durable.


Le système est viable économiquement, mais il est surtout durable.
Le système des vignes Semi-larges semble donc avoir de beaux jours devant lui. S’il est

rentable économiquement, il est surtout bien plus respectueux des sols et de la biodiver-
sité… et ça, ça n’a pas de prix…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :